Screen Shot 2015-03-12 at 12.29.16 PM

Et maintenant, l’espoir

Kübra Gümüşay est une journaliste germano-turque et blogueuse de 26 ans. Elle vit actuellement à Oxford, en Grande-Bretagne. Ce texte a été publié dans le journal allemand Die Zeit le 15 janvier dernier, puis sur le blog de Kübra Gümüşay.

Auparavant, nous, les musulmans, devions nous justifier suite à des actes terroristes. Mais quelque chose a changé.

« Non, pas encore ça ! », ai-je pensé quand j’ai appris la nouvelle des meurtres de Paris et que l’on a su que les criminels étaient des islamistes. Ils avaient instrumentalisé ma religion au profit de leur idéologie misanthrope. Et ils avaient conforté la peur de ceux qui voient l’islam comme une menace pour l’Europe. Je me suis sentie démunie. Les musulmans allaient-ils à nouveau être systématiquement considérés comme suspects ? Allaient-ils être attaqués de manière encore plus violente qu’auparavant ? Est-ce que j’allais être à nouveau obligée de souligner que la liberté d’expression est aussi un droit fondamental pour moi ? J’ai vécu et revécu cette situation depuis le 11 septembre 2001. J’ai dû me distancier de prétendus frères de confession et clamer le plus évident : que je ne sympathise pas avec ces fous d’Al-Qaïda, de l’Etat islamique ou avec de quelconques prédicateurs de haine. Lire la suite